Category Archives: Teaching

Conférence et lancement du séminaire sur la socio-philosophie

Pour lancer notre séminaire à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (voir les détails ci-dessous ou cliquer ici), je fais une intervention aujourd’hui le 17 novembre intitulée “Socio-philosophie et contre-histoire du temps présent”.

Socio-philosophie du temps présent. Enjeux épistémologiques, méthodologiques et critiques

  • Pierre-Antoine Chardel, professeur à l’Institut Mines-Télécom (TH) ( IIAC-CEM )Cet enseignant est référent pour cette UE
  • Valérie Charolles, conseillère référendaire à la Cour des comptes ( IIAC-CEM )
  • Gabriel Rockhill, professeur à l’Université Villanova (USA) ( Hors EHESS )

Ce séminaire a pour vocation de réfléchir aux conditions de possibilité de l’émergence d’une socio-philosophie du temps présent. Il prendra la démocratie et la technologie comme premiers champs de questionnement pour justifier cette articulation entre philosophie et sociologie. La conviction qui anime cette ambition de délimiter un tel geste, à la fois pratique et théorique, renvoie d’une part au fait que les complexités du monde actuel nous incitent à interroger la manière dont nous pouvons philosophiquement nous en saisir tout en échappant aux tentations de leur mise en système. D’autre part, la plupart des crises auxquelles nous nous heurtons (sur le plan économique, politique ou écologique) nous imposent de réfléchir aux enjeux épistémologiques, éthiques et méthodologiques de nos pratiques théoriques en vue de questionner leurs fondements, leurs présupposés, mais également leur ethnocentrisme sous-jacent.

Nous assumerons dans cette perspective le fait que la philosophie doit, plus que jamais, se pratiquer en se tenant au plus près des affaires humaines, en tissant de la sorte un dialogue aussi riche que possible avec les sciences sociales (la socio-anthropologie, la socio-histoire et la socio-économie plus particulièrement). Il s’agira enfin, dans le cours de nos séances, de nous pencher sur certaines grandes catégories de pensée dont nous avons principalement héritées d’une philosophie dite « gréco-occidentale », en essayant de les analyser à nouveaux frais en vue d’assumer une pratique théorique immanente et plurielle qui puisse s’attacher à forger des cartographies alternatives dans notre compréhension du monde au travers de ses dimensions sociales, technologiques, matérielles et symboliques. Car il y a toujours plusieurs forces à l’oeuvre dans ce que l’on désigne par les termes de « société du spectacle », « économie néolibérale », « société de l’information », ou de démocratie dite « représentative ». Compte-tenu de la pluralité des facteurs qui interviennent dans la construction de nos univers intimes, économiques, sociaux, culturels et symboliques, force est de reconnaître que « le monde contemporain » est constitutivement multidimensionnel, porté par des régimes d’énonciation hétérogènes : il appelle l’élaboration d’une pensée critique du temps présent, qui se confronte au plan épistémologique, méthodologique et éthique à ces différences.

Continue reading

Advertisements

Program for the CTW/ATC 2017 in Paris

IMG_2630

 

The provisory program for the Critical Theory Workshop / Atelier de Théorie Critique, which is an intensive research collaborative that I run in Paris over the summer, has been set. Click here to read in full. The list of invited guests includes Marielle MacéPatrice ManiglierPeter Skafish, Philippe CorcuffSophie WahnichAlice Canabate, Marie Goupy, Jennifer Ponce de LeónJean-François BayartAndrew FeenbergBernard Stiegler and Özgür Gürsoy. Participants in this year’s workshop come from approximately 12 different disciplines and 15 cultural backgrounds. Click here to read their profiles.

A Different Kind of Introduction to Philosophy

Here is a copy of my syllabus for Introduction to Philosophy, whose goals are outlined in the overview below. Comments are welcome: gabriel.rockhill@gmail.com

Overview

Drawing on an array of texts that surpass the standard ‘Western’ canon, this course will grapple with some of the most expansive and intimidating philosophic questions: What is the meaning of life? What is the nature of reality? Who are we? What—if anything—can we know? What is philosophy itself, and how might it help to elucidate some of these questions? In each case, we will approach these issues from multiple and diverse perspectives, often reframing or displacing them in order to reveal hidden philosophic assumptions.

Rather than seeking to find definitive closure or unanimous consensus, this seminar will cultivate a process of open-ended collective inquiry in which students will be encouraged to think autonomously and challenge facile solutions. The material covered will include ancient, Christian, modern and contemporary sources, as well as texts from beyond the canonized—and largely white, male, middle-class, European—history of philosophy. This will allow us to critically reflect on the deep-seated presuppositions of particular cultural traditions, while engaging with radically different practices of philosophic interrogation. Students should come away from the course with an expanded sense of theoretical possibilities, as well as an arsenal of critical tools for developing creative and rigorous thinking.